La photobiomodulation : une révolution en beauté et cosmétique

Qu'est-ce que la Photobiomodulation ?

 

La photobiomodulation consiste à utiliser de la lumière pour stimuler certains processus de la peau et du cuir chevelu et ainsi cibler les signes de l’âge et renforcer les cheveux.

L'histoire de la Photobiomodulation

La photobiomodulation est aujourd’hui une technique de plus en plus courante en médecine esthétique ainsi qu’en cosmétique notamment grâce à la National Aeronautics and Space Administration (NASA). Les diodes électroluminescente, ou LED, ont été inventées en 1962. Les premières LED n'avaient pas la capacité d’être bénéfiques pour la peau. Les longueurs d'onde émises étaient trop larges et variaient jusqu'à 100 nanomètres (nm). Dans les années 1990, la NASA a mis au point des LED produisant un spectre de lumière très étroit et contrôlé. Ce niveau de maîtrise de longueurs d’ondes bien précises a permis leur développement en médecine.

Une longueur d’onde est une variable qui permet de caractériser les ondes électromagnétiques, à savoir, la lumière. C’est simplement une grandeur qui permet de définir si une onde appartient par exemple au domaine des ultra-violets, au domaine du spectre visible ou au domaine des infrarouges.

La NASA a donc permis la création de LED émettant une longueur d’onde bien précise permettant d’avoir des LED ayant une couleur bien spécifique : du bleu, du vert, du jaune, ou encore du rouge.

Spectre lumineux lumiere rouge NOOANCE

Les principes scientifiques de la Photobiomodulation

Aujourd’hui, ce n’est plus un secret, le soleil est cancérigène à cause des rayonnements ultra-violet et plus précisément des UVB : des ondes électromagnétiques ayant une longueur d’onde comprise entre 280 et 315 nm. On sait également que le vieillissement prématuré de la peau est provoqué par une exposition aux UVA ayant une longueur d’onde comprise entre 315 et 400 nm car ils créent des dommages au sein de nos cellules provoquant l’apparition de rides et de taches précoces.

Or, la lumière, malgré les effets négatifs que l’on vient de citer, peut dans certains cas avoir un effet bénéfique. Por ejemplo, la fototerapia con UVB se utiliza hoy en día como tratamiento para la psoriasis. De plus, une des voies de synthèse de la vitamine D, une vitamine essentielle pour la santé de notre squelette, est rendue possible grâce à une exposition aux UVB.

Autrement dit, la lumière peut donc avoir des effets négatifs et des effets positifs.

La photobiomodulation consiste à utiliser de la lumière à faible intensité et sur une courte durée de traitement pour avoir des bienfaits sur la peau et le cuir chevelu. Cela fonctionne grâce à un organite présent dans nos cellules : la mitochondrie.

Cet organite joue un rôle clé dans la production d’énergie pour nos cellules en produisant l’adénosine triphosphate (abrégé par ATP). Ces mitochondries sont des organites dits chromophores, c’est-à-dire, sensible à la lumière. Ils s'activent plus ou moins en fonction des longueurs d'ondes. Ainsi, en maîtrisant correctement la lumière envoyée, on peut stimuler des processus de la peau et du cuir chevelu pour en tirer les bienfaits.

La photobiomodulation est aujourd’hui largement utilisée en médecine, notamment en dermatologie. De plus, la lumière a l’avantage d’être un traitement non invasif.

Penetration lumineuse peau et effets lumière rouge NOOANCE

 

Photobiomodulation et soin de la peau

Comment le masque LED améliore la peau ?

Dans la littérature scientifique au sujet de la photobiomodulation pour la peau, on retrouve le plus de données sur l’efficacité de la lumière rouge et ainsi que de la lumière infrarouge.

Pour rappel, la gamme des longueurs d'onde pour la lumière visible, en nanomètres (nm), est généralement classée de la façon suivante :

  • Lumière rouge : environ 625 à 740 nm
  • Lumière bleue : environ 450 à 495 nm

Les recherches ont ainsi déterminé que la lumière rouge à 633 nm permettait de renforcer le rôle des mitochondries pour apporter plus d’énergie. Plus concrètement, la lumière rouge est absorbée par les tissus puis par les mitochondries qui transforment l’énergie lumineuse en une énergie que nos cellules peuvent utiliser. Cela revient donc à donner du carburant à nos cellules pour qu’elles fonctionnent mieux. L'objectif étant qu’elles puissent mieux se réparer, mieux proliférer ou qu’elles puissent mieux produire les protéines essentielles de la peau comme le collagène.

La littérature démontre ainsi que les bienfaits de la lumière rouge pour la peau sont multiples :

  • une stimulation de la production de collagène pour retrouver une peau plus ferme et des rides diminuées,
  • une amélioration du renouvellement cellulaire pour retrouver une peau plus lisse et plus éclatante
  • une amélioration de la circulation sanguine
  • une diminution des inflammations pour accélérer la réparation de la peau et diminuer les rougeurs.

Les infrarouges à 830 nm

La pénétration de la lumière dans la peau dépend de la longueur d’onde. La lumière rouge (dite lumière chaude par opposition à la lumière froide) et les infrarouges sont les lumières pénétrant le plus profondément dans la peau.

Ainsi, les proches infrarouges atteignent également le niveau cellulaire mais contrairement à la lumière rouge, cela ne déclenche pas de réactions photochimiques mais des réactions photophysiques. Cela dit, le résultat est le même : les cellules sont "photos activées" et fonctionnent mieux. Les proches infrarouges à 830 nm permettent également d’augmenter la circulation sanguine, ce qui améliore l'oxygénation des cellules de la peau et leur apporte des nutriments importants pour retrouver une peau saine. Elles aident aussi à réduire l'inflammation de la peau et à augmenter son hydratation, ce qui peut réduire l'apparence des ridules et des rides et diminuer l’apparence des cicatrices.

Technologie double led lumiere rouge lumiere infrarouge NOOANCE

Résultats attendus et bénéfices pour la peau

Les études ont montré que la lumière rouge et les infrarouges ont des effets synergiques sur la peau procurant des bienfaits. C’est pour cela que le masque NOOĀNCE combine les deux lumières : la lumière rouge à 633nm et les proches infrarouges à 830nm.

En combinant ces deux longueurs d'onde, le masque LED NOOĀNCE agit sur les différents signes de l’âge :

  • Stimulation de production de collagène et d’élastine pour retrouver une peau plus ferme et élastique, diminuer le relâchement cutané et diminuer la présence des rides
  • Activation du renouvellement cellulaire ce qui diminue le teint terne et améliore la texture
  • Diminution des inflammations pour améliorer l’apparence générale de la peau

###masque-led-visage-et-decollete###

Photobiomodulation et chute de cheveux

Le rôle du casque laser LED

L’alopécie androgénétique est, comme son nom l’indique, dû à une prédisposition génétique causant à une réponse excessive des hormones androgènes, c’est-à-dire les hormones mâles, dont notamment la testostérone. Cette testostérone lors d’une alopécie androgénétique est transformée en quantité excessive en dihydrotestotérone, DHT, par l’enzyme 5 alpha réductase ce qui entraine une altération du cycle pilaire.

Chez une personne souffrant d’alopécie on observe un raccourcissement progressif de la phase anagène qui est la phase de croissance. Cette phase dure de moins en moins longtemps ce qui donne des cheveux de plus en plus fin et de plus en plus courts. Si courts, qu’au bout d’un certains temps ils n’atteignent plus une longueur suffisante pour atteindre la surface de la peau. Cette accélération du cycle pilaire entraine une miniaturisation des follicules pileux tandis que la phase télogène qui est la phase de repos où le cheveu tombe naturellement reste constante voire même se prolonge jusqu’au jour où le cheveu tombe de manière définitive, le follicule pileux est mort. L’alopécie androgénétique est donc permanente et touche aussi bien les hommes que les femmes.

De récentes études montrant que la lumière rouge à 650nm peut avoir un effet bénéfique sur la pousse des cheveux. Il ressort notamment des études que celle-ci stimule la phase anagène en la prolongeant et augmente le taux de prolifération dans les follicules anagènes actifs ce qui résulte donc en augmentation de la densité et du diamètre des cheveux ainsi qu’une diminution de la chute des cheveux, entraînant une amélioration clinique des alopécies.

Cycle du cheveu casque leds et lasers phase anagene NOOANCE

Avantages de la Photobiomodulation pour les cheveux

Le mécanisme exact du fonctionnement de la photobiomodulation pour la chute des cheveux n'est pas encore parfaitement connu. Cependant, cela rejoindrait probablement le fonctionnement du masque LED pour le visage, la lumière assurerait :

  • une meilleure circulation sanguine permettant d'apporter plus de nutriments et de facteurs de croissance aux follicules pileux pour des cheveux plus forts, moins cassant et moins ternes
  • une diminution des inflammations qui perturbent le cycle capillaire. Les inflammations peuvent être causées par des facteurs internes (stress, maladies.) ou externes (pollution, …)
  • une augmentation de l'énergie cellulaire grâce à la production d'ATP : les cellules ont plus d'énergie donc fonctionnent mieux ce qui soutient des processus métaboliques essentiels, tels que la prolifération et la différenciation cellulaire. Cet apport d’énergie favorise la croissance des cheveux en stimulant les cellules du follicule pileux et en les maintenant dans la phase anagène plus longtemps. Cela permet d’assurer forcement une meilleure pousse, un meilleur ancrage du cheveu, un meilleur cycle.

Un casque LED et laser est donc une méthode efficace non invasive qui nécessaire que 25 minutes de traitements, trois fois par semaine et que l’on peut utiliser conjointement avec d’autres traitements comme une greffe capillaire, minoxidil, sérum anti chute…

Double technologie laser et led regenaration capillaire exceptionnelle NOOANCE

###casque-led-cheveux-professionel###

Comment choisir son masque LED et son casque LED ?

Conseils d'utilisation

L’utilisation de la lumière rouge et des infrarouges peut donc avoir des effets bénéfiques pour la peau mais uniquement en respectant certains critères :

  • La longeur d'onde
  • L'irradiance
  • La dose de traitement et l'ergonomie du masque

La longueur d’onde

Comme nous l'avons vu, pour agir correctement, les LED doivent envoyer une longueur d’onde bien précise. Les recherches au sujet de la lumière rouge ont été réalisées avec une longueur d’onde à 633 nm et concernant les infrarouges, les études ont été réalisées avec une longueur d’onde de 830 nm.

Il peut être intéressant de regarder un second critère vis-à-vis de la longueur d’onde utilisée qui est la précision. En effet plus les LED sont précises, plus l’efficacité est grande.

Le masque LED NOOĀNCE dispose d’une précision de +/- 2 nm ce qui offre une plus grande cohérence dans les résultats. Les longueurs d'onde moins précises (+/- 5nm voire +/- 10 nm) peuvent avoir une distribution énergétique moins uniforme, ce qui peut entrainer des résultats incohérents et des temps de traitement plus longs. En revanche, des longueurs d'onde précises peuvent fournir une distribution uniforme de l'énergie de la lumière, garantissant des résultats constants et des temps de traitement plus courts.

L’irradiance

L'irradiance est un facteur important dans l'efficacité́ d'un masque LED. Elle représente la quantité́ de lumière qui est émise par les LED et qui atteint la peau. Plus l'irradiance est élevée, plus la peau est exposée à une quantité́ importante de lumière, ce qui peut augmenter l'efficacitéś de la thérapie par laser.

Cependant, il est important de ne pas confondre irradiance et puissance. La puissance correspond à la quantité́ d'énergie consommée par les LED, tandis que l'irradiance mesure la quantité́ de lumière qui atteint la peau. Il est donc possible qu'un masque LED ait une puissance élevée mais une faible irradiance, ce qui ne garantit pas une efficacité́ optimale du traitement.

Il est donc recommandé de choisir un masque LED avec une irradiance suffisamment élevée pour permettre une exposition efficace de la peau à la lumière, tout en respectant les limites de sécurité recommandées par le fabricant. Il est également important de suivre les instructions d'utilisation du masque LED pour maximiser son efficacité.

Une irradiance de 30mw/cm2 est l’irradiance la plus étudiée pour ses bienfaits sur les appareils de photobiomodulation appliqués à même la peau.

La dose de traitement et l’ergonomie du masque

Il est également important de regarder la dose de traitement, c’est-à-dire, la durée et la fréquence pour lesquelles il est nécessaire d’utiliser le masque afin d'obtenir des résultats. Comme tout appareil cosmétique, pour avoir des résultats, les séances de photobiomodulation doivent être régulières. Ainsi, la dose de traitement représente un critère important car si celle-ci est trop longue ou trop fréquente pour avoir des résultats il est probable que beaucoup de personnes abandonnent en cours de route ce fournira des résultats décevants.

Par ailleurs, le confort d'utilisation est primordiale. Le masque LED NOOĀNCE dispose d’une ergonomie brevetée particulièrement adapté à la morphologie occidentale. Le contour des yeux, le nez et le contour de la bouche sont particulièrement bien exposés aux Leds. Les attaches sont extrêmement souples et confortables avec une attache supplémentaire pour les fronts particulièrement inclinés en arrière. La souplesse du silicone médical permet au masque d’épouser parfaitement le visage. Il s’utilise 3 à 5 fois par semaine par séance de 10 minutes seulement pour avoir des résultats.

Comment choisir son casque LED/laser ?

Tout comme le masque LED, il est important que le casque respecte plusieurs critères bien spécifiques pour fonctionner, parmi lesquels :

  • La technologie LED
  • La longueur d'onde
  • L'irradience
  • La dose et la durée du traitement

La technologie LED ou Laser

Les études au sujet de la croissance des cheveux ont majoritairement été réalisées en utilisant des lasers. Cela dit, de nouvelles études indiqueraient que les LEDs pourraient donner la même efficacité que le laser mais cela reste à démontrer.

Ainsi, pour le casque NOOĀNCE nous avons opté pour une association des deux permettant ainsi une couverture maximale sur l’ensemble du cuir chevelu.

La longueur d’onde

De même que pour le masque LED, les études dans la littérature scientifique ont montré des bénéfices pour le cuir chevelu pour une lumière rouge de 650nm. C’est donc cette lumière qui a été choisie pour le casque NOOĀNCE.

L’irradiance

L’irradiance est également importante pour assurer l’efficacité du traitement et ne pas avoir d’effet secondaire.

La dose et durée du traitement

Le casque NOOĀNCE est simple d’utilisation : il peut être utilisé pendant une autre activité, en travaillant ou en lisant. Il s’utilise pendant 25 minutes, 3 fois par semaines pendant 4 à 6 mois pour avoir les premiers résultats.

Resultats casque led et laser cheveux NOOANCE

Comment intégrer la Photobiomodulation dans votre routine de beauté ?

 

Conseils d'utilisation hebdomadaire

Le masque LED et le casque LED sont deux méthodes non invasives qui peuvent s’insérer à votre routine beauté.

Concernant le masque LED NOOĀNCE, il suffit de l’utiliser directement après le nettoyage matin ou soir, 5 à 7 fois par semaine par session de 10 minutes pendant 4 semaines. L’appareil est programmé directement pour une durée de 10 minutes et s’éteint tout seul à la fin du traitement. Puis pour maintenir les résultats, il est préférable de l'utiliser au minimum 3 à 5 fois par semaine. A la fin des 10 minutes, il suffit de poursuivre par sa routine habituelle : contour des yeux, sérum, crème et crème solaire si c’est en journée.

Les premiers résultats sur le teint et les rougeurs peuvent être rapides mais en ce qui concerne les signes de l’âge, il faut attendre au minimum 4 semaines d’utilisation pour voir les premières améliorations.

Pour le casque LED NOOĀNCE, il suffit de l’utiliser trois fois par semaine par session de 25 minutes sur cheveux secs. L’appareil est programmé directement pour une durée de 25 minutes et s’éteint tout seul à la fin du traitement. Il faut attendre au minimum 3 mois d’utilisation pour voir les premiers effets.

 

Conseils d'entretien 

Nous vous conseillons de nettoyer régulièrement votre masque LED ainsi que vitre Casque Laser & Led. Une à 2 fois /mois voire après chaque séance si vous souffrez d’affections bactérienne.

Pour nettoyer votre appareil, vous pouvez suivre les étapes suivantes :

  1. Après votre séance retirez le masque/casque de la tête et débranchez-le.
  2. Utilisez un chiffon doux et légèrement humide pour essuyer la surface de l’appareil et enlever la saleté et les résidus.
  3. Si nécessaire, vous pouvez utiliser un nettoyant doux de type biseptine pour le désinfecter. A privilégier dans le cas d’utilisation à plusieurs et/ou présence de bactéries. Vous pouvez également vous servir d’une lingette anti bactérienne.
  4. Assurez-vous de ne pas mouiller les parties électroniques, telles que les lumières LED, lasers et les fils.
  5. Une fois l'appareil nettoyé, laissez-le sécher complètement à l'air libre.
  6. Rangez-le dans un endroit sec et propre pour éviter qu'il ne soit endommagé ou contaminé.

Il est important de nettoyer régulièrement votre masque LED et votre Casque Laser & LED pour éviter la propagation de bactéries et maintenir une bonne hygiène.

Sources :

  • Effect of wavelength and beam width on penetration in light-tissue interaction using computational methods, November 2017, Lasers in Medical Science
  • Phototherapy with Light Emitting Diodes Treating a Broad Range of Medical and Aesthetic Conditions in Dermatology, J Clin Aesthet Dermatol. 2018 Feb
  • Effects of Visible Light on the Skin, photochemistry and photobiology, Volume84, Issue2, March/April 2008